Revue de presse chinoise : Jumei ~ Aston Martin ~ Ctrip ~ JD.com

Jumei.com investit 300 millions de yuans pour ses batteries de smartphone
La plateforme Jumei.com de commerce électronique a lancé un investissement de 300 millions de RMB dans la filiale Shenzen Jiedian Technology.
Shenzen Jiedian est spécialisée dans le service de recharge mobile partagé. Elle est en étroite relation avec  de nombreuses enseignes dans les grandes villes et  zones commerciales. Actuellement 20 mégalopoles chinoises sont équipées de ce système qui permet aux consommateurs de recharger leurs smartphones ou leurs appareils numériques.
Jumei.com a pour objectif d’élargir son offre à 100 villes chinoises avant la fin de l’année 2017.

Fin de partenariat entre Aston Martin et LeEco
La marque britannique de voiture de sport Aston Martin a rompu sa collaboration avec  LeEco, société de services technologiques  et internet chinoise. L’accord entre les deux entreprises signé le 17 février 2016 prévoyait le développement de voiture électrique dont la production devait être réalisée  à Frankfurt en Allemagne.
LeEco était alors responsable de la fabrication du groupe motopropulseur et devait équiper à bords des véhicules les technologies connectées tandis qu’Aston Martin s’assurait de mettre en place la technologie véhicule baptisée RapideE.
Actuellement, Aston Martin vient de lancer 4 nouvelles voitures et aucune ne porte l’emblème de LeEco.

La Chine double son nombre de licornes
Le terme licorne en Chine fait référence au modèle d’entreprise  start-up et aux jeunes entreprises.  La majorité de ces nouvelles entreprises sont localisées dans les grandes villes comme Beijing, Shenzen, Shanghai ou encore Hangzhou. Au total, elles se répartissent dans 16 grandes villes exactement.
Selon un rapport des autorités chinoises, 131 start-ups en 2017  possèdent un capital dont la valeur est estimée à un milliard de dollars soit le double par rapport au chiffre de l’année précédente. Les trois plus importantes licornes chinoises sont : Xiaomi, Didi Chuxing et Meituan  dont les capitaux respectifs sont estimés entre 40 et 50 milliards.

Ctrip vise l’acquisition d’Etraveli en Suède
Ctrip continue de s’imposer comme un géant du voyage en ligne. Elle est aujourd’hui la seconde agence de voyage sur internet en terme de valeur boursière. Priceline reste en tête et la troisième marche du podium est occupée par Expedia.
Ctrip  qui avait racheté en 2016 le comparateur de vols anglais Skyscanner poursuivant son implantation en Europe. La compagnie envisage maintenant d’acquérir le groupe Etraveli basé en Suède.
L’annonce a été dévoilée par les médias allemand du groupe ProSiebenSAt1.
Etraveli est estimé à près de 500 millions d’euros. Actuellement, rien n’est encore fait. Mais il apparaît plus que probable que le groupe suédois fasse l’objet d’un rachat organisé par les responsables du groupe Ctrip et du groupe financier Blackstone.

JD.com élargit son horizon vers l’Indonésie
JD.com un acteur majeur du commerce en ligne chinois a débuté les négociations pour investir plusieurs centaines de millions de dollars dans la start-up indonésienne Tokopedia. L’investissement pourrait dépasser le milliard de dollars.
L’objectif pour JD.com est de supplanter d’ici quatre années le groupe Alibaba en Asie du sud est et de limiter la progression d’Amazon.
Aujourd’hui, l’activité de JD.com est essentiellement basée en Chine mais ses capacités d’internationalisation sont réelles.
Avec une croissance de 44 %par an et un chiffre d’affaire évalué à 30 milliards d’euros, la société soutenue par Tencent  prévoit déjà des milliers de négociations avec les micro-entreprises indonésiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *