Revue de presse chinoise : Samsung, Weibo, Tencent, HP, Cainiao

Samsung va vendre sa filiale de production de LED

Le géant de l’électronique sud-coréen projette actuellement la vente de son activité de LED gérée par la société chinoise Tianjin Samsung LED company Limited à une société de capital investissement à Hong Kong.

Selon les sources de journaux sud-coréens, la vente comprendra une usine d’emballage et un site de production. À cette heure, il est encore impossible de préciser la société Hong Kongaise désignée pour ce rachat.

Pour Samsung, cette vente sera le nouveau point de départ pour bâtir une restructuration de ses activités de LED sur le territoire chinois.

Weibo site de streaming dans le viseur des autorités chinoises

Sina Weibo équivaut en Chine au réseau social Twitter et diffuse en temps réel des vidéos liées à des commentaires. Cet important portail multimédia est dans le viseur des autorités chinoises audio-visuelles et du septième art qui lui demande la fermeture de ses services de diffusion en streaming.

Il lui est reproché de ne pas détenir les certificats d’états nécessaires à son activité et de diffuser des vidéos ainsi que des commentaires négatifs. D‘autres sites chinois sont concernés par cet mesure dont Ifeng.com et ACFUN.

Les autorités chinoises se justifient en disant vouloir créer un internet plus propre et plus respectueux.

Cainiao Technology poursuit son expansion

Cainiao Network Technology, filiale logistique du groupe Alibaba de commerce en ligne annonce un nouvel investissement de 8,5 milliards de yuans (1,26 milliards de dollars) destiné à ses succursales logistiques. À ce titre, Morgan stanley devrait être élu responsable financier du fonds d’investissement.

Ce nouveau projet permet à Cainiao d’élargir son développement en Chine avec la création de nouveaux entrepôts plus grands et ultra-modernes.

Pour Cainiao, l’enjeu est d’être toujours plus performant en réduisant les distances à parcourir et de se positionner comme le leader incontestable de la livraison express en Chine.

Les imprimantes 3D HP à l’assaut du marché chinois

L’aventure de l’entreprise HP dans la technologie des imprimantes 3D qui a débuté il y a maintenant 3 ans, se lance officiellement sur le marché chinois. HP prévoit de développer sa technologie dans quatre industries : électronique grand public, automobile, aérospatiale ainsi que dans la médecine. Deux types d’imprimantes HP sont actuellement sur le marché chinois, HP jet fusion 3d 3200 et HP Jet Fusion 4200. La première est destinée a la réalisation de prototypes, alors que la seconde plus performante est utilisée pour des modélisations d’objets plus complexe.

Fin de service pour Tencent OS

C’est depuis son forum online que Tencent, entreprise fondatrice de la célèbre application WeChat, a annoncé stopper ses services pour ses OS smartphones et objets connectés. Elles invitent dans le même temps les utilisateurs à sauvegarder leur données le plus rapidement possible.

Pour rappel, c’était en 2015 que Tencent OS débarquait sur smartphone. En 2016, la compagnie a lancé Tencent OS 2.0 et espérait alors rivaliser avec le système Android.

Aujourd’hui, Tencent explique la disparition de ses OS par la crise du marché des composants mémoire (ROM) . Tencent OS n’aura finalement jamais été à la hauteur de ses ambitions et fermera officiellement ses services le 28 juin 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *