Contact

Une création de site internet vitrine ou E-commerce? Du référencement / positionnement de site Web? Merci de remplir le formulaire suivant.

Revue de pressse chinoise : JD ~ Midea ~ Unigroup ~ Xiaomi ~ Outfit 7 ~ Future Mobility

lundi, 6 février 2017

JD.com et Midea : un partenariat à hauteur de 20 milliards
Le directeur de la firme JD.com, Liu Qiangdong, a rendu visite à Midea présidé par Fang Hongbo. Un accord de partenariat stratégique a été engagé entre les deux entreprises pour la somme de 20 milliards de yuans.
Cet accord stratégique devrait permettre à chacun de renforcer sa position sur le marché des appareils connectés domestiques ainsi qu’une amélioration des réseaux de vente et de diffusion.
Fang compte sur JD.COM pour apporter aux entreprises fabricantes de produits numériques, une capacité d’analyse des données Big data ainsi qu’une plateforme de cloud pour le stockage de ces dernières.
En septembre 2015, JD et Midea ont établi une chaîne d’approvisionnement et ont commencé leur coordination concernant les services d’échanges de données électroniques.

Unigroup investit 30 milliards de dollars pour des semi-conducteurs
Unigroup, société chinoise leader sur le marché des composants industriels, planifie un financement de 60 milliards de yuans pour construire un site industriel de semi-conducteurs ainsi que pour son récent projet en IT investissement et en R&D dans la ville de Nanjing.
En matière de répartition, 30 milliards seront alloués au site industriel de semi-conducteurs afin de produire des Flash 3D-NAND et des puces mémoires DRAM.
Dans un premier temps, ce projet de semi-conducteur recevra pas moins de 10 milliards de dollars comme investissement. 10000 puces seront fabriquées mensuellement.
Unigroup prévoit aussi la construction d’une véritable ville avec une école internationale, un parc technologique, des logements résidentiels ainsi que des commerces pour accueillir les ingénieurs chinois et étrangers.

Hugo barra quitte la Chine
Vice-président pour le constructeur de Smartphone Xiaomi durant 3 ans, Hugo Barra jette l’éponge et décide de revenir aux Etats-Unis pour des raisons personnelles et familiales.
C’est en 2013 que Xiaomi avait sollicité M.Barra à l’époque haut gestionnaire chez Google afin d’améliorer les activités de la firme sur la scène internationale.
Hugo Barra a largement contribué à la réussite commerciale de Xiaomi qui est devenu en 2015 le premier constructeur de Smartphone en Chine devant Samsung et Apple.
Wang Xiang, un haut responsable du groupe sera chargé de remplacer M.Barra.

Outfit 7 racheté par un consortium chinois
United Luck Consortium, un groupement d’investisseurs chinois, vient de faire l’acquisition de la société Outfit7 pour 937 millions d’euros. Outfit 7 est célèbre pour avoir développé le jeu vidéo « Tom le chat qui parle » et ses produits dérivés. L’application a été téléchargée 6 milliards de fois depuis sa création.
Outfit 7, initialement propulsé par un couple originaire de Slovénie Iza et Login, appartient à ce jour à 100% à United Luck Consortium bien que plusieurs rumeurs annonce Zhejiang Jinke Entertainment Culture comme investisseur principal.
La société compte actuellement 200 employés et des filiales en Slovénie, au Royaume-Uni et en Chine.

La start-up Future Mobility construit une usine d’assemblage de voiture électrique
Future Mobility se lance dans l’assemblage de voitures électriques avec son usine basée à Nanjing. Pour se faire la firme prévoit un investissement de 1,5 milliards d’euros et projette la commercialisation de son premier véhicule pour début 2020. D’ici là, l’objectif est de construire 150 000 unités par an.
Future Mobility a vu le jour en mars 2016 avec à sa tête Carsten Bretfield ,un ancien responsable de BMW ainsi que Daniel Kirchet, président d’Infiniti en Chine de 2014 à 2016.
L’entreprise compte sur une forte expansion dans le secteur de la voiture électrique et planifie déjà la construction de 300 000 véhicules par an après 2020.

Revue de presse chinoise : Nokia ~ E-sport ~ Seagate ~ Alibaba ~ Baidu

lundi, 23 janvier 2017

Nokia fait son retour en Chine
Le Groupe finlandais HMD Global commercialise son GSM Android le Nokia 6 avec priorité sur le marché chinois.
Ce Smartphone bon marché sera proposé pour la somme de 250 dollars et vendu dès le 19 janvier 2017 sur la plateforme de vente en ligne Jd.com.
Nokia motive sa décision en précisant que le groupe souhaite désormais des produits spécifiques et adaptés à chaque région du globe.
Sept heures seulement après l’ouverture des premières réservations avec option sans prépaiement, 94390 Smartphone ont été pré-vendues.
Ce chiffre prometteur confirme la démocratisation fulgurante des systèmes Android en Chine.

Le E-sport en Chine génère 40 milliards de Yuans en 2016
Le E-sport en Chine a une énorme audience comme le confirme les derniers chiffres d’affaires avec un montant avoisinant les 40 milliards de Yuans pour l’année dernière.
Le mobile tend à devenir le principal vecteur de croissance pour le e-sport en Chine.
Le e-sport sur smartphone pour l’année 2015 a représenté plus de 5 millions de Yuans. Et ce chiffre est passé à 11millions en 2016.
Les Chinois affiche un engouement pour le sport électronique sans précédent .Les investissements en 2017 sur le e-sport chinois devraient être colossaux sur les plateformes de jeux ainsi que pour les produits dérivés et les événements organisés.

Crise de l’emploi chez Seagate
Les bénéfices n’ont pas baissé pour le fabricant de Hardware Seagate, pourtant un plan de licenciement massif est programmé pour 2017. En effet 200 employés vont quitter le groupe et l’usine de Suszhou fabricante de disque dur va mettre la clef sous la porte.
Selon Kelly Zhang porte porte parole pour la firme Seagate, cette politique s’explique par une baisse vertigineuse des ventes des disques durs pour PC et par un besoin de restructuration pour faire face à la concurrence.
La mauvaise nouvelle est que les licenciements devraient continuer et Seagate dit déjà vouloir se débarrasser de 6500 employés avant fin 2017.

Les restaurateurs chinois gèrent leurs commandes sur Smartphone
Les chinois prennent leur repas de plus en plus en extérieur. Les restaurants sont confrontés à de nouveaux problèmes et montrent des grosses difficultés pour gérer les réservations. Les applications Android sont certainement la solution pour prendre en charge la logistique de réservation pour les restaurants.
Le géant du e-commerce Alibaba développe en ce moment à Koubei et Zhongshi son application Meiweibuyongdeng, qui vient en aide aux restaurateurs pour gérer les temps d’attente afin d’accueillir les clients.
Le système est simple mais très efficace. Pour éviter les longues files d’attente devant les restaurants les clients via l’application se voient desservies un numéro d’attente et reviennent à l’heure indiqué par l’application. Simple et pratique.

Du changement à la tête du moteur de recherche chinois Baidu
Le nouveau président au commande de Baidu est nommé. Il s’appelle Qi Lu. Cet ancien cerveau de chez Microsoft a participé à de nombreux projets de développement sur l’intelligence artificielle notamment sur les services Microsoft office, Bing et Skype. L’AI est pour Baidu l’enjeu phare pour la prochaine décennie.
La firme a investit en 2016 pas moins de 200 millions de dollars dans les technologies de l’intelligence artificiel et ambitionne de se positionner comme le leader sur le marché mondial.
Baidu est le moteur de recherche numéro un en Chine avec 80% de part de marché. Le retour sur investissement promet déjà d’être ultra rentable.

Revue de presse chinoise : ZTE ~ Baidu ~ Shenxing ~ Qfang ~ Intel

mercredi, 11 janvier 2017

ZTE finance le lancement de son prochain Smartphone en Crowfunding
Le fabriquant d’équipements en télécommunication ZTE développe son prochain Smartphone via Kickstarter, une plateforme de Crowfunding.
Ce projet baptisé Hawkeye devrait permettre de mettre en place un Smartphone doué d’une technologie oculaire autorisant les utilisateurs à manipuler leur téléphone grâce aux mouvements de leurs yeux.
Le principe consiste à fixer l’appareil avec un système adhésif sur une table ou un mur et viser oculairement les zones de l’écran 5.5 à manipuler.
Le projet Hawkeye nécessite 500000$ avec un apport minimal de 199$.Les donateurs recevront en avant-première une version du Smartphone dès l’automne 2017.

Baidu envisage la création de sa banque online
Baidu le plus grand moteur de recherche chinois est en coopération financière avancée avec Citic Bank China pour proposer ses propres services bancaire sur internet.
Ce rapprochement des deux groupes donnera naissance à Baixin Bank. Citic Bank conservera 70% du capital estimé à 2 milliards de Yuans.
CITIC est une banque traditionnelle déjà implantée physiquement dans toute la Chine. Son savoir-faire sur les marchés bancaires est déterminant dans cette affaire.
La Chine encore une fois cherche de nouvelles stratégies pour déréglementer un systéme bancaire trop étatisé et peu encourageant pour les entreprises privés chinoises.

Shenxing Tech accélère ses recherches sur la reconnaissance faciale
La reconnaissance faciale intéresse beaucoup les développeurs de Beijing-bases et la firme technologique Shenxing Tech. Cette technologie fortement impliquée dans le domaine de la sécurité publique comme dans les hôpitaux, les écoles ou les transports publics est en pleine expansion. Le mois dernier, ce ne sont pas moins de 100milllions de dollars qui ont été investi par les grands groupes financiers Foxconn Technology et CCB International Holdings dans les systèmes de reconnaissance faciales. Le projet est ambitieux est d’autres investissements privées sont déjà prévu pour l’année 2017. Beiging -bases assure que les libertés et les droit privées ne sont pas en danger avec le développement ce type de technologie.

Qfang.com vendu à un gros fabriquant d’asphalte
C’est pour la somme de 380 millions de yuans (54 millions de dollars) que Hubei Guochuang Hi-Tech, traditionnellement investit dans la voirie chinoise, vient d’acquérir Shenzen Yunfang Technology, un opérateur online de biens immobiliers et Qfang.com, son agence financière immobilière.
Guochuang Hi-tech conclura l’accord en débloquant 290 millions de $ en provenance de huit investisseurs différents et promet aussi de participer au développement financier de Qfang.com.
Qfang.com depuis ses débuts en 2012 connait de grosses difficultés dans le secteur de l’immobilier en ligne faute à une réglementation d’état jugé trop sévère.

Robotics Horizons et Intel ensemble au CES 2017 de Las Vegas
Robotics horizons, une start-up chinoise a signé un contrat pour travailler avec Intel. Les deux entreprises ont décidé de s’unir pour développer des produits et services de haute-technologie comme des puces électroniques dédiées à l’intelligence artificielle ainsi que des logiciels et du matériel hardware.
C’est durant le CES 2017 organisé à Las Vegas que l’entreprise Horizon Robotics a l’opportunité de démontrer ses compétences avec son système prototype d’assistance à la conduite. Ce service de haute-technologie fonctionne grâce à une camera et une puce informatique ultra-performante.
Horizons Robotics est en charge de la partie software et logiciel alors qu’Intel s’occupe du support matériel et hardware.

Revue de presse chinoise : Huawei ~ Taiwan ~ Alibaba ~ Snapchat ~ Renren

mercredi, 4 janvier 2017

Huawei investit dans le big-data Israélien
Huawei, entreprise de télécommunication chinoise, prévoit l’achat de la start-up israélienne HexaTier pour la somme de 42 millions de dollars. HexaTier est spécialisé dans la sécurité du Big-Data et des données du cloud.
L’accord final sera conclu très prochainement. Huawei a déjà prévu de développer un pôle de recherche et de développement sur les données du cloud par l’intermédiaire de HexaTier.
HexaTier compte actuellement 40 employés et l’entreprise bénéficie depuis sa création de 14,5millions de dollars d’investissement de la part de grands groupes financiers Israéliens. Un investissement hautement stratégique pour Huawei.

Les ventes de Smartphone n’ont pas atteint leur cible en 2016
Les trois fabricants principaux implantés à Taiwan : Asus, HTC et Acer n’ont pas respecté les prévisions de vente pour l’année 2016.
Asus a expédié 20 millions sur les 25 millions d’unités prévus, HTC seulement 10 millions (8 millions de moins qu’en 2015) et Acer atteint péniblement les 5 millions d’unités vendus soit la moitié de son plan de vente.
Cette baise vertigineuse du marché du Smartphone s’explique en grande partie par une baisse forte des ventes en Chine continentale, Europe et Amérique. Pour Asus le retard de la sortie du Zenfone3 est aussi une explication.

Des micro-investissements pour le secteur agricole chinois
Le secteur agricole chinois est encore organisé très traditionnellement. Cependant le groupe financier Alibaba est déjà concentré sur les nouvelles stratégies d’investissements financiers pour développer le secteur agricole de demain en Chine.
Le groupe financier Alibaba coopérera avec la CFPA, organisme de lutte contre la pauvreté à caractère non-lucratif ainsi qu’avec des assurances chinoises afin de développer les systèmes de financement destinés aux fermiers et aux grands cultivateurs. Pour cela un système de microcrédit en ligne sera proposé.
Ce modèle économique agricole est en étroite collaboration avec le ministère de l’agriculture de Chine.

Des lunettes intelligentes pour le réseau social Snapchat
C’est autour de sa nouvelle équipe de chercheurs et d’ingénieurs que Snap Inc va tenter de conquérir le marché chinois en développant une paire de lunettes de soleil intelligente.
L’internet chinois n’autorise pas actuellement aux internautes d’utiliser Snapchat dans sa version américaine et internationale. Cependant cette limitation n’entrave pas la détermination de Snap Inc d’investir le marché chinois.
Les nouvelles lunettes intelligentes seront munies d’une caméra permettant d’uploader directement des vidéos de 10 et 20 secondes sur le réseau social Snapchat, de quoi séduire des milliers d’internautes.

Renren Inc : Désignation de deux nouveaux directeurs indépendants
Renren le facebook chinois vient de nommer en décembre Stephane Tappin et Rober Pu comme directeur indépendant et membre du comité d’audit pour l’entreprise. Tappin est aussi désigné pour être le président du comité chargé des rémunérations.
Ce remplacement fait suite à la démission de Shinzo Nakano pour des raisons personnelles. Ce dernier a assuré les fonctions de directeur indépendant et de membre du comité d’audit de janvier 2016 jusqu’au 5 décembre 2016.
Fort de 236 millions d’utilisateurs en juin 2016, Renren prévoit avec ce remaniement de renforcer encore un peu plus son emprise technologique et son pouvoir financier sur l’internet chinois.

Revue de presse chinoise : China Telecom ~ Fujitsu ~ Lenovo ~ Alibaba ~ TCL ~ Blackberry

mardi, 27 décembre 2016

China Telecom objectif : 1,15 millions de stations relais pour 2017
Madame Yang Xiaowei , présidente du groupe Chine Telecom prévoit la création de 1,15 million de station relais 4G en 2017. La Chine sera la première à investir dans des stations relais 4G base fréquence (800mhz). C’est durant le sommet industriel de Chongqing que l’entreprise a annoncé ses objectifs.
Ces objectifs s’inscrivent pleinement dans l’esprit de la politique « internet plus » menée actuellement par le gouvernement chinois et son premier ministre Li Keqiang.
L’internet haut-débit devrait aussi arriver rapidement dans les foyers. 90 millions de chinois devraient profiter de la Full HD en 2017. Ils seront 100 millions en 2018.

Synergie entre Fujitsu et Lenovo pour la fabrication des PC
Tanaka, le président de Fujitsu espère signer un partenariat économique avant le 31 mars 2017 avec Lenovo, le premier constructeur chinois de PC. Cette information a été publié sur un pure player chinois avec à une interview du président Tanaka.

Avec l’émergence des Smartphones et des tablettes, les entreprises traditionnelles en fabrication de PC japonais comme Sony, Toshiba et Fujitsu n’ont cessé de perdre des parts de marché sur ce secteur d’activité.
Désormais, c’est Lenovo qui assumera la construction des PC Fujitsu sans changement de nom générique de la marque japonaise.

De janvier à novembre 2016 : 500 millions de téléphone mobile ont été vendu en Chine.
En novembre 2016, 54,52 millions de téléphones mobiles ont été vendu en chine, une hausse de 2,4% par rapport à l’an dernier.
Les livraisons de téléphones portables pour la période janvier-novembre 2016 en Chine s’élèvent à 497 millions d’unités soit une augmentation, de 7,6% par rapport à 2015 selon le ministère de l’industrie et des technologies de l’information (MIIT). Les statistiques montrent aussi que parmi ces 497 millions d’unités, 442 millions étaient des téléphones de marques chinoises.
A présent, 90% de la population chinoise est équipée d’un téléphone portable et le marché reste en pleine expansion.

Alibaba sur la liste noire des marchands américains pour contrefaçons
Alibaba, la plus grosse plateforme E-commerce chinoise est dans le viseur de Michael Froman le représentant légal du commerce américain.
Il est reproché à la firme chinoise d’exporter massivement des produits contrefaits.
Un rapport gouvernemental commercial américain précise aussi que la plateforme Alibaba malgré des efforts pour enrayer ce fléau, exporte encore des volumes de marchandises contrefaites bien trop volumineuses.
En 2011, Alibaba était déjà fiché sur cette liste noire qui recense actuellement 20 entreprises répartis sur le globe.
Pour sa défense, Alibaba se dit victime d’un climat politique délétère depuis l’élection du nouveau président américain.

L’entreprise chinoise TCL signe un accord de licence avec BlackBerry
TCL, entreprise chinoise spécialisée dans l’équipement domestique high-tech vient de conclure un accord de licence avec la célèbre marque canadienne de Smartphone BlackBerry.
C’est la première fois depuis sa transformation en entreprise de développement logiciel que BlackBerry signe un accord de ce type.
Grâce à cet accord commercial, TCL fabriquera et distribuera les mobiles de la marque BlackBerry dans tous les pays, excepté Inde, Sri Lanka, Népal, Bangladesh et Indonésie.
Les protocoles de sécurité, les applications et le service consommateur des appareils fabriqués par TCL resteront sous la gestion de la firme BlackBerry.

News de la semaine en Chine : Amazon ~ Microsoft ~ 5G ~ Internet Plus ~ Starbucks

vendredi, 16 décembre 2016

Quand Amazon débarque en Chine
Le géant américain de l’e-commerce Amazon investit en Chine fortement. Désormais, Amazon ouvre son marketplace sans réserve aux vendeurs et entreprises chinoises. Des équipes de vendeurs et des experts marketing pour Amazon négocient activement avec les entreprises chinoises pour optimiser leur influence et leur chiffre d’affaire dans le pays.
Cette stratégie commerciale va permettre de proposer plus de produits made in china et d’accroitre l’expérience des vendeurs chinois sur les marchés occidentaux. Les sites concurrents Wish, Aliexpress, LightInTheBox ou Alibaba n’ont qu’à bien se tenir , Amazon arrive !

Le casque Microsoft Hololens disponible en Chine
Hololens intéresse beaucoup les entrepreneurs et développeurs chinois et devrait être sur le marché de l’empire du milieu dès la seconde moitie de l’année 2017.C’est avec un généreux geste commercial et politique que l’entreprise de Ridmond a offert un exemplaire de son casque technologique au gouvernement chinois.
Dans un premier temps, Hololens sera réservé aux développeurs et businessman pour la somme de 3000$.Il s’agit là d’un prix international fixe. À l’heure actuelle, aucune version consommateur n’est prévue.
En parallèle, Microsoft a annoncé un partenariat avec une start-up chinoise pour développer 3 casques de réalité augmentée disponibles pour 300$ et fonctionnant sous windows 10.

Coopération sino-anglaise pour la 5G
La firme Chinois Huawei et son homologue anglais British Télécommunication (BT) ont conclu à un partenariat technologique pour le déploiement de la 5G. Les accords financiers ne sont pas encore connus.
Cette nouvelle technologie en communication mobile offrira un débit en data gigantesque .BT et Huawei étudient déjà les infrastructures réseau, les protocoles de communication et de sécurité requis. La 5G ne sera rien sans des objets ou des applications nécessitant ce type de réseau.
On peut facilement imaginer un nouvel élan prometteur dans le monde de la communication nomade. La concurrence risque d’être encore une fois sévère.

L’économie chinoise s’ouvre massivement au E-commerce
Il y a maintenant 18 mois que le premier ministre chinois Li Kéqiang annonçait sa politique de l’ « internet plus »  visant à développer le e-commerce dans son pays. Cela passe par le développement de l’internet mobile et l’exploitation des données sur le big-data chinois, mais aussi par une libéralisation du réseau. Une nouvelle source de croissance juteuse pour la Chine.
Concrètement, ce sont déjà huit grandes entreprises qui ont investit dans l’exploitation des données numériques pour optimiser les plateformes de vente comme Alibaba, le géant du commerce chinois online.
Un avenir encore soumis à de nombreuses interrogations économiques et sociales.

Starbucks communique sur Wechat pour ses clients chinois
En chine, c’est 2500 commerces Starbucks qui autorisent désormais l’e-paiement via Wechat. Développé par le dinosaure chinois Tencent Holding Limited , Wechat est aussi l’application mobile de messagerie la plus populaire de Chine. Un impact social énorme pour Starbucks.
La synergie marketing entre Wechat et Starbucks ne s’arrête pas là. Un système de « gifting social » permet d’offrir des cadeaux Starbucks à tous les membres adeptes de Wechat.
Une alliance qui promet des beaux jours pour la filiale chinoise Starbucks en pleine expansion. L’entreprise devrait ouvrir pas moins de 12000 commerces d’ici 2021.

Qui suis-je?

Willy Portier, je suis le Directeur de la société Empire du Milieu, créée en 2006. Arrivé en Chine à cette date, je me suis spécialisé dans le référencement international français, anglais et chinois, domaine que je maîtrise depuis 2002. D'une société à l'origine spécialisée en SEO international, Empire Du Milieu est devenu au fur et à mesure de ses recrutements une agence digitale globale. De la création de sites internet vitrine sous Wordpress à la création de sites E-commerce sous Prestashop, en gardant toujours le référencement au cœur du métier. Compte tenu de la position en Asie et du management français, les prestations couvrent autant les projets internationaux que purement français. N’hésitez pas à me contacter afin d’échanger sur votre projet.


Agence web low costViadeo
Linkedin
Consultant référencement